DES SACS, FABRIQUES EN ITALIE !

Sur la cote adriatique, une entreprise familiale rend les femmes heureuses, très heureuses. Elle donne vie à de nobles sacs MADELEINE. Zoom sur les coulisses de leur fabrication.

Sable blanc, palmiers, mer d'un bleu profond : la petite commune de Tortoreto, entre Ancona et Pescara, semble tout droit tirée d'un catalogue de voyage ! Pourtant, elle ne produit pas que des vacanciers dorés par le soleil. C'est d'ici que proviennent les somptueuses pièces en cuir MADELEINE. C'est ici en 1970 que Giannino Zarroli y a fondé son atelier de confection de sacs, à 400 m de la plage. Certains jours, une légère brise saline souffle jusque dans les locaux baignés de soleil pour se mêler au parfum chaud du cuir.

"Nous utilisons uniquement des peaux venues d'Italie." Serafino Clementoni explique avec fierté que "le cuir de veau utilisé pour la confection des sacs MADELEINE vient de Toscane".

Avec fierté, il montre le cuir immaculé qui recouvre la table de découpe dans des coloris gris et rouges et dont le grain ressort délicatement sous les rayons du soleil qui jaillissent à travers les fenêtres. Le quinquagénaire, confortablement vêtu d'un jean, d'un pull en maille et de sneakers, est le gendre du fondateur de l'entreprise et représente la deuxième génération à en tenir le sort entre ses mains. L'entreprise compte 8 employés dont 5 appartiennent à la famille. Le créateur de l'entreprise, aujourd'hui âgé de 73 ans, et sa femme interviennent encore chaque jour, prodiguant de précieux conseils. Représentant de la troisième génération, la petite-fille Chiara met également la main à l'ouvrage.

"Nous possédons le savoir-faire nécessaire pour transformer l'esquisse d'un sac en un produit fini". Quatre à cinq personnes sont chargées de la fabrication des sacs, du design au contrôle de la qualité. Les sacs MADELEINE font l'objet d'une confection haut de gamme, avec des finitions soignées, des détails fantaisie élégants et une doublure intérieure en tissu jacquard.  Serafino Clementori passe sa main sur l'un des sacs, visiblement satisfait de sa texture.

"MADELEINE fait particulièrement attention à la finesse et à la qualité des détails des sacs. C'est aussi notre but". Un courant d'air s'engouffre par la fenêtre, tandis qu'au dehors le vent fait danser la cime des arbres. Et lorsqu'on respire profondément, on peut aisément sentir la mer toute proche.

Découvrez les sacs MADELEINE